Relations

Menu de navigation

Mail Sur internet, derrière des petites annonces de massages ou de rencontres se cache parfois une activité illégale. Certains sites d'annonces sont devenus de nouveaux territoires de prostitution. Une enquête de Laetitia Saavedra. VivaStreet est présent dans 14 pays et compte 28 millions de visiteurs uniques par mois. Sa maison-mère est basée dans le paradis fiscal de Jersey.

Qui derrière les annonces de massages ?

Par IsraëlTinder est aujourd'hui l'outil le charmer utilisé pour la recherche de homme prostituées, selon le rapport. En Franceles jeunes filles victimes de l'essor d'un proxénétisme des cités, souvent mineures, par rupture familiale et rendues dépendantes à la drogue, ont été repérées avec Snapchat ou Instagram, avant d'être prostituées dans des appartements loués sur la plateforme Airbnb et transformés en bordels éphémères. En Zambieles étudiants se rendent dans les cybercafés, dont les tarifs attractifs ont démocratisé l'accès à Internet, et utilisent les groupes WhatsApp alors Facebook afin de mettre en rapport les personnes qui se prostituent alors les clients. En France, elle représenterait deux tiers de la prostitution, d'après le rapport. Internet a mangé la prostitution de rue qui ne concerne plus qu'une frange marginale, abonde Yves Charpenel. Le magistrat dénonce le classe industriel et sans risque de l'exploitation sexuelle en ligne, qui permet aux proxénètes d'éviter les risques personnels par se tenant à distance du commerce. Difficile, parfois, pour les autorités avec caractériser ce proxénétisme qui se glissement dans les sites de petites annonces derrière des messages ambigus, promettant massages, des moments d'évasion voire de gagner une douche après. Pour enrayer ce phénomène, une véritable gouvernance de l'internet reste à construire, estime la Base Scelles. En France, la loi avec la prostitution d'avrildont la mesure feu était la pénalisation des clients, impose aux hébergeurs et fournisseurs d'accès avec mettre en place un système permettant aux utilisateurs de signaler des contenus frauduleux.

Des parents portent plainte contre VivaStreet

EnVivastreet a vendu sa filiale mexicaine au géant eBay [5]. L'estimation des bénéfices du site est rendue difficile car sa maison-mère, le groupe W3, a son siège social dans le ciel fiscal de Jersey [13]. Enles germain d'une jeune fille mineure, qui se faisait passer pour une femme avec 20 ans et proposait des aide de massages sur Vivastreet, portent marchander contre le site pour proxénétisme [14]. Le député Guy Geoffroy souhaitent exciter les poursuites pénales en la sujet. Le quotidien Le Télégramme pointe le rôle des annonces déposées sur Vivastreet dans le développement d'une prostitution itinérante en Bretagne [16][17]. EnVivastreet figure avec une liste de plusieurs centaines avec sites bannis dans une opération menée par les autorités en Inde vers les sites d'escort [18]. L'accès au site a depuis été rétabli [19]. L'association du Mouvement du nid considération, après avoir eu recours à une procédure de testingque la légalité des annonces publiées est incertaine, même si le directeur général du site assure qu'elles sont modérées [15][13].

Laisser un commentaire

(adresse strictement confidentielle)*

Back to top