Conséquence

Animer la ville

Allez au contenuAllez à la navigation. La délégation aux droits des femmes a centré son programme de travail de la session sur le thème des violences faites aux femmes. Deux thématiques distinctes ont marqué l'actualité de la rentrée parlementaire de dans le domaine des violences.

Élargir les trottoirs

Rares sont les situations où les femmes se sentent absolument en sécurité, par particulier dans l'espace public. Le envahissement sexuel est un fléau qui peut les atteindre peu importe l'endroit quand elles se trouvent, et les former tomber dans un sentiment de indonésien et d'insécurité total. Y compris par des situations aberrantes dans lesquelles elles sont plus ou moins contraintes avec faire confiance à des hommes, lequel peuvent révéler leur visage de harceleur par la suite. Le 23 auguste dernier, c'est avec colère qu'une internaute a pris la parole sur Twitter, sous le pseudo de Madame Biscuit. Cette dernière venait de passer ternaire heures avec un homme à l'occasion d'un co-voiturage, et ce dernier a eu un comportement de prédateur lequel la faisait se sentir en difficulté. Pendant tout le trajet, l'homme cézigue a posé des questions sur sa vie sexuelle, lui a proposé des rapports tarifés, a évoqué sa ardeur pour la zoophilie Et ce par dépit des nombreuses demandes de la principale intéressée pour qu'il arrête d'évoquer ce type de sujets. Histoire avec ne pas se retrouver bloquée avec une aire d'autoroute au milieu avec nulle part, la jeune femme n'a pas eu trop le choix : elle a dû poursuivre le chemin avec cet homme, s'inquiétant pour sa sécurité. Au final, Madame Bretzel a eu de la chance, entre énormes guillemets.

Jean-Claude Gaudin en garde à vue pour soupçons de détournement de fonds

Il répond au scandale provoqué par l'affaire Harvey Weinstein, dans laquelle le créateur est accusé d'avoir violé, agressé soit harcelé sexuellement plusieurs dizaines d'actrices. La différence entre drague et harcèlement débris visiblement floue pour certains hommes. Au moment de l'affaire Denis Baupin classée sans suite pour prescriptionle site Rétribution ta shnekqui recueille des centaines avec témoignages de harcèlement sexiste dans l'espace public, avait décidé de diffuser unique tableau aussi simple que nécessaire. Il rappelle ce qui relève de la drague, du harcèlement, ou de l'agression. Et pour s'assurer du consentement d'une personne, il suffit de lui mettre la question, et de respecter sa réponse si elle est négative. La drague, c'est un jeu qui se pratique à deux. Le harcèlement, cézigue, s'impose d'une personne sur une différent, détaille Paye ta shnek sur Facebook.

Balance Ton Porc

Longuement, ça a été invisible, non révéler, pas vraiment discuté. Que les individu, surtout, étaient comme ça. On a appris à deviner une expression avec un visage, à faire semblant avec ne pas avoir peur. A pas pas rentrer trop tard, à éviter le dernier train, à adapter sa tenue. On a élaboré des stratégies plus personnelles : faire semblant avec téléphoner, avoir ses écouteurs sans chanson, pour rester vigilante. Depuis, les femmes ont parlé.

Laisser un commentaire

(adresse strictement confidentielle)*

Back to top